IMG_9595

Les Australiens étaient de retour dans la capitale le 7 mars dernier pour un concert au Trabendo.

En pleine tournée européenne, Jagwar Ma est venu rendre visite aux Parisiens, cinq mois après la sortie de son dernier album Every Now & Then, classé parmi nos meilleurs albums de 2016. Après une prestation qui nous avait complètement bluffés au festival des Inrocks à l’automne dernier, le groupe s’était montré plutôt discret, en dehors du remixe par Jono Ma de Strange or Be Forgotten, dernier single de Temples. Etrange surprise en arrivant dans la salle : si on savait que le concert n’est pas complet, là, la foule est carrément clairsemé. On se faufile donc très facilement aux premières loges pour applaudir au plus près de la scène les petits génies de Sydney. Malgré sa faible densité, le public, en pleine forme, joue les cocotte-minute.

Une ferveur que semblent également ressentir Gabriel Winterfield, Jono Ma et Jack Freeman, à voir l’intensité du set qu’ils nous livrent alors. Sur la scène du Trabendo, avec ses cheveux complètement rasés et son t-shirt moulant siglé « babe rainbow », le leader de la formation paraît encore plus minuscule qu’à son habitude. Une sensation vite balayée par son immense présence scénique. Come Save Me, OB1, Ordinary et les autres résonnent comme autant de tubes imparables et un chemin vers une transe psychédélique salvatrice. Les morceaux s’enchaînent tout naturellement tout au long d’un set intense, où le public s’essaiera même à quelques pogos juste avant le rappel. Un retour sur scène où le trio offrira à son fervent public un morceau joué pour la première fois en live.

Jagwar Ma Trabendo 2017 ParisJagwar Ma Trabendo 2017 Paris Jagwar Ma Trabendo 2017 Paris Jagwar Ma Trabendo 2017 Paris Jagwar Ma Trabendo 2017 Paris Jagwar Ma Trabendo 2017 ParisJagwar Ma Trabendo 2017 Paris Jagwar Ma Trabendo 2017 Paris Jagwar Ma Trabendo 2017 Paris Jagwar Ma Trabendo 2017 Paris Jagwar Ma Trabendo 2017 Paris Jagwar Ma Trabendo 2017 Paris

Rédactrice : Aurélie Tournois // Photographe : Jacques de Rougé

Commentaires