2door

Lundi soir, on était au Casino de Paris pour une soirée pleine de promesses : outre la machine à tubes méga-dansants Two Door Cinema Club, on découvrait pour la première fois sur scène leurs géniaux copains de Parcels et de Blaenavon.

Parcels, ce sont ces Australiens sapés comme les Beatles qui envoient une pop électro-funk complètement addictive, et sur lesquels tout le monde semble miser. C’est à la joyeuse bande, une dizaine de jours après son passage acclamé au Point Ephémère, qu’il incombe la responsabilité d’ouvrir le bal. S’ils ne sont pas la tête d’affiche ce soir, côté public, il semblerait que leurs mélodies soient déjà dans pas mal de têtes. Après une fin de set magnifiées par leurs deux titres phares Older et Myenemy, c’est à leurs collègues de cheveux longs Blaenavon d’assurer la relève. On ressort de ce set totalement conquis par les Anglais, en se demandant comment on va faire pour patienter jusqu’à la sortie de leur album, en avril prochain.

En parlant d’impatience, bien qu’on ne les ait quittés que quelques heures plus tôt, à l’occasion d’une interview (à retrouver prochainement sur le site), on a déjà terriblement hâte de retrouver Two Door Cinema Club. Les grands panneaux installés au fond et sur les côtés de la scène intriguent beaucoup la foule, et nous rappellent avec un petit pincement au cœur leur concert complètement dingue à l’Arenal Sound Festival cet été, qui s’était terminé en apothéose avec un feu d’artifice incroyable… Alors qu’on est en train de rêvasser en se repassant en boucle dans la tête les titres qu’on crève d’envie d’entendre ce soir, les Irlandais balancent une intro grandiloquente qui donne le ton : Two Door Cinema Club fait désormais partie des grands. C’est vrai que, si le groupe joue dans une salle de moyenne envergure, il affiche complet, faut-il encore le rappeler. Alors que démarrent les premières notes de Cigarettes In The Theater, on est surpris d’emblée par la voix d’Alex Trimble, qui résonne à l’intérieur du théâtre comme dans un stade. Etonnant, et pas forcément très pertinent. Autre surprise, qui par contre ravit les fans de la première heure : l’enchaînement pour lancer les hostilités de pas moins de quatre titres de Tourist History, suivis du titre rare Changing of The Season de l’EP du même nom, sorti en 2013. Quand vient le tour de Bad Decisions, suivi du dernier single du groupe Lavender, le public est déjà en transe, et le sol se transforme en trampoline géant.

Tandis que les lumières nous clignotent violemment dans les yeux, les grands écrans diffusent des décors mi-psyché mi-SF, en tous cas plutôt kitsch. On se croirait, au choix, dans un film des années 80 ou au milieu d’une secte. Ceux qui ne jurent que par Beacon seront contentés au bout d’une trentaine de minutes avec l’hyperdansant Next Year. Si les différents titres, autant de tubes enchaînés à la vitesse de l’éclair, nous font vibrer et hurler, on ne peut s’empêcher de remarquer le manque de communication entre les membres, ou même avec le public. Heureusement que Kevin Baird, à la basse, est là pour esquisser un sourire et nous lancer quelques mots. De son côté, Alex Trimble, les yeux dans le vague, ne bouge pas une oreille. L’air blasé, on croirait vraiment qu’il pense davantage au plat qu’il va se réchauffer après devant une bonne série plutôt qu’aux centaines de fans devant lui. Si cet aspect est clairement décevant, on ne peut enlever au groupe son efficacité. Bien qu’un peu trop lisse et vite expédié, c’est un concert bien ficelé que Two Door Cinema Club nous livre avec un embrasement progressif, jusqu’à un rappel en forme de cadeau avec un What You Know jouissif, accueilli avec la plus grande ferveur par les amateurs de la première heure.

Parcels

Parcels

Blaenavon

groupe2blaenavon

Twoo Door Cinema Club

2door3 2door4 IMG_9250 IMG_9260 IMG_9262 IMG_9269 IMG_9300 IMG_9309 IMG_9315 IMG_9320 IMG_9329 IMG_9363

Setlist

Cigarettes In The Theater
Undercover Martyn
Do You Want It All ?
This Is The Life
Changing Of The Season
Bad Decision
Lavender
Next Year
Come Back Home
Ordinary
Something Good Can Work
Are We Ready ? (Wreck)
Gameshow
Sleep Alone
I Can Talk
Eat That Up It’s Good For You
Sun

Rappel

Someday
What You Know

Rédactrice : Aurélie Tournois // Photographe: Jacques de Rougé

Commentaires