Band of Skulls // Le Trabendo // 24 mai 2016

 

17___240516

Fin mai, le Trabendo a accueilli le trio de Southampton, venu présenter son nouvel album, By Default, produit par Gil Norton (Foo Fighters, Patti Smith, Pixies)

Pas évident de jouer à côté d’un Zénith plein à craquer pour Radiohead, mais les plus curieux et avertis, auront bien fait de bifurquer à droite ce soir-là et de monter voir Band of Skulls.

Accompagnés d’un quatrième musicien sur scène, Matt Hayward, Emma Richardson et Russel Marsden entament le set par deux nouveaux titres forts, In Love by Default, puis Black Magic, avant d’être repris en chœur sur I Know what I am, l’un de leurs singles les plus efficaces. La salle est rapidement plongée sans détour dans leur univers rock’n’roll mélodieux, servi par l’énergie des britanniques et leurs riffs incisifs. Leur jeu de scène est à l’image de leur nouvel album qu’ils définissent eux-mêmes de « nouvelle ère », marqué à la fois par une aisance, et une puissance remarquable. Ils enchaîneront de manière impeccable 17 titres, en finissant sur leur incontestable hit Asleep at the Wheel, qui de ses guitares acérées, n’en finira pas de réjouir l’audience.

Setlist:
In love by default
Black Magic
I know what I am
You’re not pretty but you got it going on
So Good
Sweet Sour
Bodies
Patterns
Tropical Disease
Himalayan
This is My Fix
The Devil Takes Care of His Own
Hoochie Coochie
Light of the Morning
Death by Diamonds and Pearls

Encore :
Killer
Asleep at the wheel

Klink Clock

02___24051601___240516 03___240516 04___240516

 Band of Skulls

05___240516 06___240516 07___240516 08___240516 09___240516 10___240516 11___240516 12___240516 13___240516 14___240516 15___240516 16___240516 17___240516

Rédactrice: Sunthavy // Photographe: Laurent Besson

Commentaires