Arthur Beatrice // Le Badaboum // 16 février 2016

 Arthur Beatrice // Le Badaboum // 16 février 2016

Arthur Beatrice REAL LIFE PRESS IMAGE 1

Un concert au goût d’inachevé pour les Anglais d’Arthur Beatrice qui venaient présenter leur nouvel album mardi soir au Badaboum.

La soirée commençait plus que bien, avec en première partie, le groupe Apes and Horses de la fameuse team Cracki Records. Le duo parisien nous a fait le plaisir de jouer sa pop aérienne et envoûtante, avec les quelques titres de son premier EP Bleu Nuit et une mention spéciale à leur superbe reprise de Bronski Beats, Smalltown boy. Leur nouvel EP Echo sort le 8 avril, et on a hâte de vous en reparler. En attendant un extrait pour patienter :

Mais revenons à Arthur Beatrice, qui fait son entrée quelques minutes plus tard. Première surprise: le groupe original n’est pas au complet sur scène (l’un des leaders du groupe est absent, et deux nouveaux musiciens sont à la guitare et au clavier). Passons. Ils présentent ce soir leur nouvel album, Keeping the peace, dont la sortie est prévue pour mai. Ella Girardot est sublime, d’une présence incroyablement magnétique. Une voix beaucoup plus assurée qu’auparavant, et des envolées frappantes de sincérité. Les deux nouveaux titres déja sortis, Who Returned et Real Life sont de très convaincants singles pop, aux refrains et riffs entêtants, et il semble que le reste de l’album regorge d’autres perles. Ceci étant dit, quelle frustration dans la salle : un set très court, sans rappel, et seulement un titre du premier album, le merveilleux Midland, acclamé pour le coup dans l’assistance avec un plaisir non dissimulé. On espère les revoir vite pour un de ces sets enlevés auxquels ils nous avaient habitués.

Rédactrice: Sunthavy // Photographie: DR

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *