Cabaret Vert 2018 : les 5 concerts à ne pas manquer

Connu pour son ambiance hors du commun, sa nourriture locale exceptionnelle, et surtout son attention particulière à l’environnement, le festival Cabaret Vert s’apprête à faire son retour ! Du 23 au 26 août, rendez-vous à Charleville-Mézières pour 4 jours de folie. En attendant, voici les 5 concerts de cette édition à ne pas manquer.

vladimir cauchemar dancing feet

Vladimir Cauchemar

Le riff de flûte de Vladimir Cauchemar, récente recrue du label Ed Banger, n’épargne plus personne. Entre électro, house et hip-hop, il s’impose avec son propre style : une petite touche médiévale. A découvrir, redécouvrir, et à écouter sans modération.

The Fat Badgers

Quatre mecs complètement délirants qui vous réservent un concert de folie, ce sont bien les Fat Badgers. Ce petit groupe strasbourgeois va enflammer votre dimanche avec une musique électrofunk, de quoi danser et faire la fête sans s’arrêter.

the black angels dancing feet

The Black Angels

Ce groupe vient du Texas jusque Charleville-Mézières pour vous faire découvrir sa musique délicieusement rock et psychédélique. On est très vite envoûté par les sons de chaque instrument et la voix d’Alex Maas. De quoi ravir les nostalgiques du Velvet Underground ou de Pink Floyd.

Les Négresses Vertes. dancing feet

Les Négresses Vertes

Qui n’a pas envie de danser sous le soleil de Bodega ? 30 ans après la sortie de leur premier album, les Négresses Vertes sont de retour pour une tournée exceptionnelle.

phoenix dancing feet

Phoenix

Phoenix, c’est un peu le groupe qui illumine toute programmation. Si vous ne les avez encore jamais vus sur scène c’est l’occasion de pouvoir danser sur les titres de leur dernier album Ti Amo, la bande-son parfaite de l’été !

Nous pourrions aussi vous parler de DJ Snake, Stephan Eicher, Damso, Curtis Harding, Groundation, et bien d’autres. Le mieux c’est d’aller directement voir tout ce beau monde en live au festival Cabaret Vert, qui vous réserve un tas d’autres surprises !

cabaretvert.com

 

Rédactrice: Camille Bialek 

Commentaires