La (méga) playlist de novembre Partie 1

 La (méga) playlist de novembre Partie 1

Parce qu’on a besoin de se réchauffer le coeur, de chanter à tue-tête, de danser joyeusement et de headbanger tous en communion, ce mois-ci on vous propose la maxi-dose de musique pour cette playlist un peu spéciale. Mettez le volume à fond, ouvrez les fenêtres, c’est parti !

 

Weezer – Thank God For Girls

Weezer est de retour avec un titre plutôt surprenant mais terriblement cool. Baptisé Thank God For Girls, il rassemble guitares lourdes, rythme hip hop et chant rappé. Mention spéciale à la pochette du single, où le pape François apparaît de dos devant une foule féminine.

Cage The Elephant – Mess Around

Rien ne pouvait nous faire plus plaisir que le retour de Cage The Elephant, deux ans après Melophobia. Mess Around, tout comme l’ensemble de leur album Tell Me I’m Pretty, qui sortira le mois prochain, a été produit par Dan Auerbach de The Black Keys, et le moins qu’on puisse dire, c’est que ça s’entend. Ca défoule, c’est cool, et ça fait du bien.

Bombee – Clear Lines

Bombee est un excellent groupe allemand mêlant habilement la pop avec une sorte r’n’b groovy. Sur Clear Lines, le chanteur Alexander Seypt  évoque avec subtilité la difficulté qu’il peut y avoir à sauver une amitié brisée. Pour découvrir le reste de leur album Golden Cage, il vous faudra attendre l’année prochaine. En attendant, vous pouvez écouter aussi le génial Calm Down.

No Money Kids – Vagabond Train

No Money Kids est un groupe français d’electro-blues qui a publié son premier album I Don’t Trust You en octobre dernier, et dont le single suivant, Vagabond Train, envoie du lourd. Je vous laisse découvrir par vous-mêmes.

Oh Boy! – The Return of the Apes (A Race To Fame)

Je défie quiconque de ne pas ressentir l’envie frénétique de danser à l’écoute de ce titre. Le collectif lyonnais qui se cache derrière Oh Boy! vient de sortir son premier EP, entre électro-pop et new-wave sulfureuse.

Lissie – Hero

Difficile de ne pas penser à Lana Del Rey quand on entend la voix lascive de Lissie et ses mélodies étherées. La chanteuse américaine s’apprête à publier son troisième album en février. Pour la voir en live, rendez-vous au New Morning le 10 décembre.

Beach Youth – Days

A l’écoute de Days, on a tout de suite envie d’enfiler son maillot de bain pour plonger dans la Manche avec le quatuor indie pop caennais. Ils n’ont sorti que deux morceaux pour le moment. Vous pouvez écouter aussi Memories. C’est frais, c’est chouette, vivement la suite!

The Gromble – Real Sympathy

Avec son indie rock vaporeux aux guitares psychédéliques, les cinq complices de The Gromble semblent nous emmener quelques mois en arrière, sur une plage californienne. On en sentirait presque le vent caresser nos cheveux.

King Charles – Gamble For A Rose

On poursuit notre épisode onirique avec King Charles et son joli single Gamble For A Rose. Le songwriter et multi-instrumentiste britannique est ici en quête de l’amour, le vrai, celui qui fait faire des choses insensées. Brillant.


AMBRØSE – Le dernier homme

Ambrose est un groupe parisien qui vient de publier son premier EP, totalement auto-produit. Je vous invite vivement à découvrir sa pop athmosphérique et ethérée, habitée par des synthés délicats. A écouter également, Fag Ends.

Formation – All The Rest Is Noise

Formation est le groupe qui jouait en première partie du génialissime concert de Foals en septembre dernier. Je crois que cette raison seule suffit à y jeter une oreille!

Retrouvez la suite de notre méga playlist de novembre.

Commentaires

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *