Les Nuits Secrètes: concerts surprises dans des lieux insolites

Du 26 au 28 juillet dernier, on était au festival Les Nuits Secrètes à Aulnoye Aymeries, dans le Nord. Cette 18ème édition mettait à l’honneur de belles têtes d’affiches telles que Roméo Elvis, -M-, Metronomy, ou encore Paul Kalkbrenner. Mais ce qu’on a préféré, c’était ses Parcours Secrets. Le concept ? On monte dans un bus sans savoir ni où on va, ni quel concert on va voir ! On vous raconte notre expérience dans une usine et un stand de tir.

Les Nuits Secrètes parcours secrets

Electro dans un stand de tir

Vendredi, 17h. On part à l’aventure à bord de notre bus secret. A travers les dessins sur les vitres, on devine les rues d’Aulnoye-Aymeries avant d’apercevoir successivement des champs à perte de vue, puis une forêt. « Mais où est-ce qu’on va? », s’interroge-t-on du regard. Après vingt bonnes minutes de route, notre véhicule s’arrête devant un immense hangar sur lequel est inscrit en lettres capitales « ARMURERIE ». C’est parti pour une heure de concert dans un stand de tir ! Dans cette petite pièce tout en longueur, on peut encore voir l’impact des balles tirées sur les cibles de papier. Une scène et deux artistes nous attendent: Laure Brisa et Canblaster. Si ce nom vous dit quelque chose, c’est normal, celui-ci fait partie du groupe Club Cheval ! Laure Brisa est harpiste et ensemble, ils nous entraînent dans un parcours secret électro. Sur un son parfois doux et lent, parfois dansant, on se laisse porter par l’ambiance, éclairés par quelques petites lumières blanches et rouges. Un moment hors du temps et de la foule du festival, absolument captivant et inoubliable.

Les Nuits Secrètes parcours secrets

Sieste dans une usine

Ce parcours, ayant rapidement affiché complet, était visiblement le plus attendu de cette édition des Nuits Secrètes. Dimanche à 15h, on grimpe dans le bus. Mais à quoi peut-on bien s’attendre au sujet d’un parcours sieste? Cette fois ci, nous n’allons pas bien loin. Nous voilà dans une usine de tubes bien connue des habitants d’Aulnoye-Aymeries. D’ordinaire, la ville n’entend que les cloches de l’église et les bruits occasionnés par cette usine. A l’intérieur sont installés des tapis étalés au milieu des machines et deux synthés. Marc Meliá, ami de Flavien Berger, commence à jouer un son planant, qui fait vite s’allonger le public, puis l’endort petit à petit. La musique résonne dans l’usine, produisant un son incroyable et unique. On a l’impression de se retrouver dans une autre dimension. Que demander de mieux un dimanche à 15h en festival ? Après une bonne demi-heure de sieste, tout le monde se réveille enchanté et reposé, en pleine forme pour une soirée de folie en ce dernier jour de festival !

L’année prochaine, Les Nuits Secrètes auront lieu du 24 au 26 juillet. On ne peut que vous recommander d’aller découvrir ce festival et surtout ses fameux Parcours Secrets!

Texte et photos: Camille Bialek

Commentaires