Pitchfork Music Festival Paris: les groupes à ne pas louper

Pour sa 8ème édition à La Grande Halle de la Villette, le Pitchfork Music Festival Paris nous offre une programmation toujours aussi pointue et éclectique qui nous fait vibrer d’avance. Outre les incontournables Mac DeMarco, The Voidz, Kaytranada, Blood Orange, Bon Iver et Unknown Mortal Orchestra, ce cru 2018 regorge de pépites à ne surtout pas louper.

Pitchfork Music Festival Paris dancing feet

Cola Boyy au Pitchfork Music Festival Paris

Dès le jeudi 1er novembre, on ne manquera pas le concert de Cola Boyy à 18h05. Ceux qui ont assisté aux derniers concerts de MGMT auront déjà vu le Californien à l’œuvre en première partie. Impossible de ne pas danser au son de sa musique disco délicieusement rétro. Un bon moyen de se mettre en jambes pour la suite de la soirée.

Yellow Days au Pitchfork Music Festival Paris

A 19h30, ce sera au tour de notre dernier chouchou en date, Yellow Days (vu précédemment à Rock en Seine), de faire résonner sa voix profonde. Ses accords de blues, faussement nonchalants, confèrent aux compositions du jeune Londonien un charme ténébreux.

Dream Wife au Pitchfork Music Festival Paris

Vendredi, on ira voir le trio féminin de Brighton Dream Wife. Alliant guitares acérées et mélodies pop acidulées, ces riot girls, dont la fougue n’est pas sans rappeler celle des Yeah Yeah Yeahs, promettent de tout emporter sur leur passage.

Car Seat Headrest au Pitchfork Music Festival Paris

Cela fait quelques années que l’on suit et que l’on adore Car Seat Headrest. D’un premier abord un peu timide, Will Toledo révèle tout son talent et son charisme sur scène lors de prestations toujours impressionnantes et passionnées. Il sera encore une fois hors de question de passer à côté de son show !

Michael Rault au Pitchfork Music Festival Paris

Samedi, même si la soirée sera longue puisque le dernier concert du festival est prévu pour 4h du matin, il serait dommage de ne pas aller voir Michael Rault dès 17h30, car son rock seventies nous avait charmés en première partie de Jacco Gardner, il y a trois ans.

Snail Mail au Pitchfork Music Festival Paris

Enfin, la toute jeune chanteuse de Baltimore, Snail Mail, nous ravira de sa voix puissante et de ses morceaux terriblement accrocheurs qui réveilleront la jeune femme rebelle en nous.

Et si vous ne pouvez pas attendre jusque-là, réjouissez-vous : les 30 et 31 octobre, vous pourrez profiter du Pitchfork Avant-Garde pour découvrir plus de 40 groupes en déambulant dans 7 des salles les plus cools du 11ème arrondissement de Paris. On a déjà hâte d’y être !

Pitchfork Music Festival Paris dancing feet

Rédactrice: Kirana Chesnel

Commentaires