Cabaret Vert 2019 : 5 artistes à découvrir à Charleville-Mézières

Du 22 au 25 août prochain, on se donne rendez-vous pour une nouvelle édition du Cabaret Vert à Charleville-Mézières. Le festival nous offre encore une fois une belle programmation, toujours dans une ambiance hors du commun et 100% écolo ! Voici les 5 artistes à découvrir d’urgence:

Pottery

Envie de sortir petites lunettes rondes et chemises à épaulettes ? En ce qui nous concerne, on foncera tout de suite au concert du groupe Pottery qui clôturera la première journée du festival. Des Québécois et un bon rock des 60’s qui enflamme déjà la scène de Montréal, ce ne sera que du bonheur!

Glauque

La scène belge a encore beaucoup d’artistes à nous faire découvrir. Cette année, le Cabaret Vert a l’honneur d’accueillir le groupe Glauque, mélange parfait entre rap et électro avec des textes à couper le souffle. Avec seulement deux titres en ligne, on peut déjà prédire un bel avenir au groupe.

Rive

RIVE est un beau duo belge à la musique douce et envoûtante. Si vous voulez quelques bonnes vibes à la Tame Impala et vous laissez flâner une petite bière (ou un bon verre d’eau) à la main, c’est ce qu’il vous faut. Ils ont sorti leur tout premier album Narcose en début d’année et ont récemment fait la première partie de Clara Luciani.

Tendinite

La belle découverte locale de cette programmation, c’est bien Tendinite. Un bon punk rock qui fait sauter partout comme on aime, qui fait transpirer, qui fait crier, bref si vous avez besoin de vous défouler, c’est à ce concert qu’il faut aller. Ne mettez pas vos vêtements les plus précieux et vos chaussures préférées, préparez-vous, ça va décoiffer.

Dégage

Voici le groupe qui aura l’honneur d’ouvrir le festival du Cabaret Vert : Dégage. Ce groupe est beaucoup plus doux que ne laisse paraître son nom. On retrouve du synthé et des notes légères de guitare accompagnées de batterie. Ce groupe de pop rémoise vous embarquera dans son univers planant, parfait pour chiller sous le soleil des Ardennes !

Rédactrice: Camille Bialek

Commentaires