Cabbage à La Maroquinerie, ou quand les choux de Mossley conquièrent Paris

Jeudi 28 juin, les murs de La Maroquinerie ont vibré au son des guitares acérées de You Said Strange et de Cabbage.

 

Tandis qu’à l’extérieur le soleil frappe et que les odeurs de barbecue envahissent peu à peu la salle, le groupe You Said Strange, from Giverny, Normandy, entre en scène. Alors qu’ils viennent de sortir leur premier album, Salvation Prayer, chez le très cool label Fuzz Club, les Normands défendent leurs compositions avec beaucoup de conviction et ne sont pas sans nous rappeler les Black Angels, dont ils partageront d’ailleurs l’affiche du Fuzz Club Festival à Eindhoven le 24 août. A suivre de très près, donc.

Après ce premier set réussi, c’est au tour des fringants loustics de Mossley, Cabbage, de retourner La Maroquinerie. Lee Broadbent débarque avec un pavé sur l’histoire de France censé agrémenter sa performance, mais finit par nous avouer qu’il ne sait pas lire un traître mot de français. Son comparse Joe Martin, au regard magnétique, prend le relais au micro à mi-concert avant de finir torse-nu et presque en transe. Les spectateurs ne sont pas en reste face à cette performance coup de poing.

Une chose est sûre, ces petits choux, protégés de James Skelly de The Coral, n’ont pas fini de faire planter leur graine.

 

Setlist :

Preach To The Converted
Arms Of Pleonexia
Uber Capitalist Death Trade
Molotov Alcopop
Gibraltar Ape
Postmodernist Caligula
Dinner Lady
Dissonance
Perdurabo
Terrorist Synthesizer
Obligatory Castration
Necroflat In The Palace

Infos pratiques :

L’album de Cabbage, Nihilistic Glamour Shots, est publié chez BMG

You Said Strange

Cabbage

Cabbage Dancing Feet Cabbage Dancing Feet Cabbage Dancing Feet Cabbage Dancing Feet Cabbage Dancing Feet Cabbage Dancing Feet Cabbage Dancing Feet Cabbage Dancing Feet Cabbage Dancing Feet Cabbage Dancing Feet

 

Rédaction : Kirana Chesnel // Photos : Céline Non

Commentaires