Le Cabaret Vert 2019 : musique, ciné, BD, arts de rue et gastronomie ardennaise

Du 22 au 25 août dernier, on est allés faire notre pèlerinage annuel au Cabaret Vert, à Charleville-Mézières. Cette nouvelle édition nous a confirmé la particularité de ce festival à taille humaine où se mélangent programmation pointue, art de rue, cinéma, espace BD, joie et écologie.

Le Cabaret Vert, la meilleure occasion de l’année pour profiter de la gastronomie ardennaise

Au Cabaret Vert, on boit et on mange ardennais, on vit ardennais. La totalité de l’offre food et boissons est en effet produite à moins de 200 km de Charleville-Mézières. Autant vous dire qu’on se régale! Avec près de 100 plats différents dont plus de la moitié sont végétariens et 52 bières provenant de la région Grand Est ou de la Belgique, le Cabaret Vert a gâté ses festivaliers, tout ça à petit prix. De notre côté, on rêve encore la nuit de notre burger rethelois au boudin blanc grillé, du kebab ardennais et du sandwich à l’omelette !

Cabaret Vert 2019

Le Cabaret Vert rend hommage aux arts de rue avec Le temps des freaks

Dans le square Bayard se trouve un espace pour le moins original et extraordinaire. La programmation  y est éclectique : du théâtre burlesque, des bonimenteurs, de la magie et des manèges uniques en leur genre, c’est Le Temps des Freaks. Ces arts de rue viennent enchanter le Cabaret Vert. Certains y viennent aussi pour la petite sieste de l’après-midi…

Cabaret Vert 2019

Le Cabaret Vert cache le meilleur espace BD de tous les festivals

Qu’est-ce que serait le festival sans l’incontournable Espace BD ? Rencontrer le dessinateur de Boule et Bill, lire une des 250 BD mises à disposition, aller chez le barbier ou se faire tatouer un petit souvenir comme l’a fait Roméo Elvis, c’est possible. Le Cabaret Vert regorge de surprises ! Cette année, en clin d’œil à la venue de Charlie Adlard, auteur de la série The Walking Dead, l’espace BD cachait même un escape game proposant au public d’incarner un groupe de survivants à une apocalypse zombie!

Des séances de ciné en intérieur avec casque sur la tête

Tout au long du festival étaient proposées des séances de ciné à l’IDEAL Cinéma, dans deux salles de projection au design original conçu avec les étudiants de l’ESAD de Reims. On pouvait y visionner près de 80 films français et internationaux, grâce aux casques distribués à chaque spectateur.

Le Cabaret Vert, un festival écolo

Une chose à ne pas oublier, c’est l’engagement écologique du festival. On a pu constater toutes les impressionnantes dispositions mises en place concernant le tri ou encore le recyclage. Evidemment on trouvait des toilettes sèches partout, mais aussi des urinoirs féminins (une révolution !), des poubelles de tri dans chaque coin, et le bayard une monnaie en aluminium indéfiniment recyclable produite par une entreprise locale.

La programmation musicale au top du Cabaret Vert

On ne peut décemment pas vous parler de cette édition du Cabaret Vert sans vous citer quelques noms de cette magnifique programmation, qui rattrape largement celle de l’année dernière. On a applaudi le grand retour du rock des années 70 grâce à Patti Smith, sauté devant Orelsan et Roméo Elvis, mais aussi sa petite sœur Angèle, qui a fait carton plein sur la plus grande scène.  Le concert d’Airbourne a vu quant à lui une pluie de bières… Mais les plus attendus étaient sans conteste les Twenty One Pilots, dont les fans venant du monde entier se pressaient depuis le début de la journée devant la scène. Pour finir, on a vu Djibril Cissé, oui oui le footballeur, en tant que DJ, et on s’est bien marrés!

Rédaction et photos: Camille Bialek

Commentaires