Les Nuits Secrètes: concerts mystères dans une chapelle et à la piscine

Du 27 au 29 juillet s’est déroulé le festival Les Nuits Secrètes à Aulnoye-Aymeries, petite ville des Hauts-de-France. Concerts au bord de la piscine ou dans une chapelle de campagne, on vous raconte nos meilleurs moments du week-end.

dancing feet les nuits secrètes

Vendredi soir, c’est sous le soleil couchant que le festival débute, avec les grandes Clara Luciani et Juliette Armanet sur la Grande Scène. Le moment parfait pour écouter leurs voix douces qui nous enchantent, une petite bière à la main. On se glisse rapidement vers l’Eden pour voir Meute, la grande fanfare allemande qui reprend les classiques de l’électro. On se souviendra longtemps de ce concert: Petits et grands dansent en famille devant ce groupe captivant, qui ne ressemble à personne. C’est ensuite à l’un de nos groupes préférés, Slaves, de monter sur scène. Les Anglais dégagent une énergie hors du commun et mettent en transe les Nuits Secrètes, avant le grand final de la journée assuré par Orelsan. Celui-ci débarque à 00h30 pour mettre le feu. La pluie commence à tomber sur Aulnoye, mais le public reste chanter et danser, des lumières plein les yeux et de l’eau plein les cheveux !

dancing feet les nuits secrètes

Samedi, on commence notre journée avant l’ouverture des scènes, pour aller voir deux concerts à la piscine municipale d’Aulnoye-Aymeries. Tout le monde en maillot de bain sourit et danse devant The Mamys and The Papys, petite bande locale et rock’n’roll de séniors. Une centaine de personnes sont déjà au rendez-vous pour faire la fête. Le DJ Afrojaws prend le relais pour une musique d’ambiance électro. Pendant ce temps, le public, très chill,  nage, joue aux raquettes, ou bronze sous le soleil du Nord. Plus tard dans la soirée, l’ambiance est à son apogée avec Lomepal. Alors qu’on ressent déjà un peu de fatigue dans nos jambes après avoir dansé toute la journée, on tient jusqu’au dernier concert, celui de Petit Biscuit, qui nous emmène dans son univers en nous faisant voyager.

dancing feet les nuits secrètesdancing feet les nuits secrètes dancing feet les nuits secrètes

Dernier jour, dimanche, on débute par notre Parcours Secret, enfin ! Les Parcours Secrets, c’est la grande spécificité des Nuits Secrètes. On réserve un créneau horaire, on monte dans un bus avec plein d’autres festivaliers et on part tous ensemble pendant une heure et demie, sans savoir ni où l’on va, ni quel concert nous attend. Après 15 minutes passées dans le bus secret, notre trajet se termine devant une petite chapelle. Après que tout le monde se soit installé, deux voix masculines résonnent. Découverte et apprentissage des sons qui nous entourent, entre théâtre, humour et musique, nous sommes entrain de découvrir Fantazio et Seb Martel ! Tout le monde rit et admire le groupe, puis nous repartons déjà, après quelques tours de rond-point en bus, dignes de Fast & Furious. Entre temps, nous avons raté Bagarre. Alors pendant que le public danse devant Shaka Ponk sur la Grande Scène, nous décidons d’aller sauter sur la musique de club à la Station Secrète.

dancing feet les nuits secrètes dancing feet les nuits secrètes

Enfin, c’est le show lumineux de Vitalic qui clôture cette 17e édition. Le DJ français a le don pour réconcilier les réticents de l’électro. C’est sur cette magnifique note que ce termine donc le festival. Un week-end hors du temps dans une ambiance festive et chaleureuse, Les Nuits Secrètes est un festival vraiment pas comme les autres. On s’y donne rendez-vous l’année prochaine !

dancing feet les nuits secrètes

https://www.lesnuitssecretes.com/

Rédactrice & photographe: Camille Bialek

Commentaires