[PIAS] NITES: Timber Timbre + Lucius + Smoke Fairies // La Flèche d’Or // 4 avril 2014

Après quelques mois de pause, les [Pias] Nites reprennent en beauté et pour notre plus grand plaisir. Ce soir, la Flèche d’or affiche complet. Les trois groupes à l’honneur sont Smoke Fairies, Lucius et les très attendus Timber Timbre. Trois groupes qui ont en commun un look très étudié, des voix puissantes et enveloppantes et surtout une facilité déconcertante à nous donner le frisson dès les premiers accords.

 

 
Chez Smoke Fairies, les hommes portent la moustache d’une façon que Vercingétorix n’aurait pas reniée et les femmes une tenue immaculée. Formé par Katherine Blamire et Jessica Davies, amies depuis l’enfance, le groupe britannique délivre un blues-folk vénéneux à souhait qui a convaincu Jack White de produire leur single, Gastown, en 2009. 


Ce qui nous frappe à la première écoute chez ces deux jeunes femmes est leur voix étonnamment ample et profonde qui détonne avec leur apparence fragile. A l’instar d’une Laura Marling dont le groupe a assuré les premières parties à plusieurs reprises. Belle entrée en matière avec cette musique qui nous rappelle par moments l’ambiance des films de David Lynch. Le quatrième album éponyme de ces jolies fées est sorti le 14 avril.


Un autre duo féminin entre en scène par la suite, dans un registre totalement différent. Coiffées et vêtues à l’identique d’un carré plongeant blond platine et d’un ensemble rétro à sequins, Jess Wolfe et Holly Laessig, les chanteuses de Lucius en jettent ! Véritable feu d’artifice de percussions et d’harmonies vocales, le groupe new-yorkais prend un plaisir fou à se produire sur scène et inspire imparablement la joie de vivre sans oublier quand il le faut de laisser place à l’émotion. 


Les morceaux incroyablement mélodieux et entraînants sont servis par une maîtrise vocale impressionnante de la part des deux jeunes femmes mais également de leur guitariste. Il est tout simplement impossible de ne pas reprendre en cœur et avec ferveur les refrains de Wildewoman, Go Home, Don’t Just Sit There, How Loud Your Heart Gets, ou de frapper dans ses mains au rythme de Turn It Around. Chaque chanson est une petite bombe en puissance. Et, chose assez rare pour être remarquée, aucun titre n’est plus faible que l’autre. Plus de raison de passer à côté de Lucius, leur album bien nommé, Wildewoman, est sorti le 31 mars.


Enfin arrivent les canadiens de Timber Timbre. Forts du succès de l’envoûtant Creep On Creepin’ On, Taylor Kirk, Simon Trottier et Mika Posen présentent leur nouvel album Hot Dreams sorti le 31 mars. L’ambiance est lourde, angoissante, les lumières sourdes. On distingue à peine la chemise bariolée de Kirk qui se terre à droite de la scène tandis que Trottier se démène sur son instrument. Mais quand la voix du chanteur raisonne nous sommes pris aux tripes. C’est séduisant, inquiétant, la BO parfaite de nos prochains rêves moites.

 

 
Rédactrice : Kirana Chesnel // Photographe : Aurélie Tournois

 

Commentaires

Tags from the story

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *