This Is The kit : « J’adore chanter en français ! »

This Is The Kit dancing feet

Attendue au festival Clap Your Hands au Café de la danse le 18 avril prochain, This Is The Kit est de retour avec Moonshine Freeze, un quatrième album aux cordes délicates produit par l’illustre John Parish (PJ Harvey, M Ward, Perfume Genius) et publié chez Rough Trade Records. C’est une Kate Stables friendly, volubile et souriante que nous avons rencontrée à Paris, sa nouvelle maison. Au naturel, en t-shirt, jogging et chaussettes multicolores, elle nous a raconté dans un franglais charmant son parcours musical et son lien tout particulier avec la France.

Quels sont les artistes qui t’ont donné l’envie de faire de la musique ?

Mmm… Je pense que Bob Dylan, que j’ai beaucoup entendu dès mon plus jeune âge, a été ma première influence. J’ai toujours adoré ses paroles, son jeu de guitare et son chant. A l’adolescence, The Velvet Underground et Beck m’accompagnaient partout. Mais je n’arrivais pas à admettre que je voulais en faire ma vie. Je savais que c’était ce que je voulais, mais je n’osais pas le prononcer tout haut. Puis, petit à petit, j’ai fait de plus en plus de compositions et de concerts. Lorsque j’étais en Angleterre, en parallèle de la musique, j’avais d’autres jobs pour survivre. Depuis que j’ai déménagé en France, j’ai décidé de sauter le pas et abandonné mes autres petits boulots pour me consacrer à la musique.

Quand as-tu composé ton premier morceau ?

J’ai écrit