Franz Ferdinand // Right Thoughts, Right Words, Right Action

26/08/2013-Domino Records
♫♫

On peut dire qu’ils se seront fait attendre. Beaucoup plus dansant que ses prédécesseurs, ce nouveau disque à l’honnêteté déroutante parcourt les moments charnières de la vie, influencés par ses choix et ses renoncements.

Leur quatrième album, les Franz Ferdinand l’ont enregistré un peu partout : à Londres, en Ecosse dans le studio d’Alex Kapranos et lors de voyages à Stockholm et Oslo. 
C’est par une chanson d’amour et de pardon totalement enjouée que débute l’album au nom interminable. D’emblée, Right Action nous plonge dans les années 60 avec sa ligne de guitare à la Elvis (A little less conversation), tandis que la mélodie de Fresh Strawberries nous remémore les balades des Beatles. Alex Kapranos et sa bande s’attaquent à la spiritualité dans tout ce qu’elle a de plus effrayant : la peur du vide, l’envie de croire à quelque chose qui nous surplombe sans y arriver et la peur que tout cela contient. Evil Eye évoque un de ses pendants superstitieux, dans une atmosphère mêlant mystère et psyché.
Chose assez rare pour être signalée : dès la première écoute, l’album se révèle si bon que même Love Illumination, premier single de l’album qui nous avait paru à l’époque une petite tuerie, paraît bien fade à côté du reste. Avec ses grosses guitares, c’est l’amour joyeux, celui qui inclue la confidence, que célèbrent les Ecossais. Mais bientôt, l’excellent délire mégalo-narcissique de Treason !Animals vient  augurer d’une note plus mélancolique. La magnifique rétrofuturiste The Universe Expanded signe une rupture dénuée de faux-semblants. Soudain,  Brief Encounters  donne l’impression de se retrouver dans un vaste manège, avant de voir l’album se terminer par la cynique Goodbye Lovers & Friends, où les susurrements d’Alex Kapranos invitent à ne pas se voiler la face terminant dans un cruel « You can laugh as if we’re still together but this really is the end”. Nous, on espère que non,  ce n’est pas vraiment la fin.

A écouter: Evil Eye

Aurélie Tournois

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *